Entrées

C’est l’été et donc l’époque des salades composées.

Il me restait du tzatziki au frigo et il fallait trouver une manière de le manger.

J’avais utilisé 3/4 du pot dans un plat de pâtes pas très fameux (spaghetti, saumon fumé, citron et tzatziki).

L’une des meilleures manières de manger le tzatziki reste la tartine.
J’ai donc opté pour des tartines de tzatziki incorporées dans une salade composée : salade, tomates, maïs, concombre sur laquelle j’ai juste ajouté un filet d’huile d’olive comme assaisonnement. Puis, comme il restait du jambon, je les ai mis sur la tartine en roulé pour éviter que cela fasse « sandwich » et donner un peu de volume aux tartines.

Photo du résultat :

Vous pourrez trouver sous Wikipédia une définition intéressante de ce qu’est un sandwich.

Dans ma cuisine, il me restait du pain de mie complet et quelques ingrédients. En toute logique, je me suis dit sandwich !
On peut tout décliner en sandwich, puis en faire des chauds et des froids. Découvrir la suite...

Les pizzas comme les burgers sont des plats que l’on trouve un peu partout : restaurant italien, supermarché, traiteur, camion-pizza, etc.

La plupart du temps, pour des questions d’organisation et de facilité, j’achète des pizzas dans ces différents endroits.

Avec mon chéri, on avait déjà fait des pizzas maison. Le souvenir le plus mémorable sera certainement la soirée pizza en Corse dans la maison d’un ami de l’école d’ingénieur. Après une session d’exams, nous étions partis à 3 voitures en Corse chez un ami pendant 1 semaine si mes souvenirs sont bons.
Un soir, nous avons fait des pizzas maison et c’était bien la première fois que je devais en faire une. Cette fois-là, tout fait à la main : la pâte, la découpe des ingrédients, le façonnage de la pâte et le garnissage ! C’était long mais bien bon ! Découvrir la suite...

Sur facebook, je suis amie avec « Vietnam AParis » qui permet d’avoir des nouvelles de la communauté asiatique sur la capitale. Par ce biais, j’ai découvert un blog d’une cuisinière vietnamienne talentueuse qui a participé à Masterchef et est allée très loin : Nathalie Cuisine.

Son blog contient des recettes sympas : agréable à regarder et bon à déguster, recettes didactiques. Comme tout autre site de cuisine ayant des recettes, on a les ingrédients et le mode opératoire du plat mais on a aussi des infos sur le dressage et cela est un avantage certain.
En effet, on se sent fière d’avoir pu « reproduire » le dressage conçu pour le plat. Cela permet de s’entrainer et de s’inspirer de ce qu’on a déjà fait pour penser à refaire ce dressage pour un autre plat ou expérimenter un autre dressage pour ce même plat.

Je souhaite, de tout coeur, que le projet de Nathalie voit le jour car la cuisine est une affaire de goût mais c’est aussi visuel 😀 Alors, des cours de « cuisine graphique », je trouve que c’est une bonne idée ! Il y a certainement beaucoup de technique à apprendre dans ce domaine 😉

En tout cas, j’ai essayé sa recette de boeuf cuit au citron et j’ai trouvé cela fabuleux ! Je suis une carnivore et j’adore le boeuf cru. Je connaissais d’autres préparations/marinades pour pouvoir manger le boeuf mais pas celle-là et pourtant d’après les dires de Nathalie, j’aurais dû en entendre parler étant moi-même vietnamienne :p

Pour accompagner le plat, nous avons pris un gewurztraminer. Du blanc sur de la viande rouge c’est original et très bon !
Un vin rouge aurait cassé la fraîcheur du plat et n’aurait pas mis en exergue les épices que j’avais mis : gingembre et un peu de paprika.

L’été est la saison des grillades ! Et le jour où je voulais faire mes brochettes de bœuf teryaki, il pleuvait bien et ce n’est pas un temps à faire un barbecue. Mais j’avais vraiment envie de ces brochettes !

J’ai coupé mon boeuf et mon gros oignon en morceaux puis les ai fait mariner dans de la sauce teryaki. Puis j’ai dressé mes brochettes.
Comme mode de cuisson, je les ai fait dans une poêle à grill (achat chez IKEA il y a trois ans déjà !). J’ai utilisé des baguettes pour retourner les brochettes pour ne pas me brûler…

Ces brochettes étaient accompagnées d’une salade bien fraîche et d’un bon verre de vin rouge (Noir Désir, vin acheté place Viarme lors des journées des spécialités du terroir).

A Sopra, nous avons la possibilité d’acheter un panier bio qui est livré le lundi midi. Nous recevons la liste des légumes du panier le vendredi par mail. Ce panier est en partie subventionné par le CE.

Dans un des paniers, il y avait des artichauts. Mon chéri n’aime pas ça mais il faut bien les manger. Alors, go sur le net pour trouver une recette ! Je suis tombée sur une recette de feuilleté artichauts, ricotta et lardons. Découvrir la suite...

Rien d’extraordinaire ! Ce n’est même pas un plat, ça ! Ce n’est pas de la cuisine !

Et pourtant, on peut faire plein de choses avec un oeuf et ce n’est pas toujours évident ! Combien ont réussi à faire un bon oeuf à la coque, un oeuf mollet, un oeuf poché ou autre ?

Sur certains d’entre eux, il existe un savoir empirique.
Pour faire un bon oeuf à la coque : 3 minutes dans l’eau bouillante ! Une simple maxime et pourtant si incomplète ! Découvrir la suite...