Archives mensuelles : novembre 2011

Sur facebook, je suis amie avec « Vietnam AParis » qui permet d’avoir des nouvelles de la communauté asiatique sur la capitale. Par ce biais, j’ai découvert un blog d’une cuisinière vietnamienne talentueuse qui a participé à Masterchef et est allée très loin : Nathalie Cuisine.

Son blog contient des recettes sympas : agréable à regarder et bon à déguster, recettes didactiques. Comme tout autre site de cuisine ayant des recettes, on a les ingrédients et le mode opératoire du plat mais on a aussi des infos sur le dressage et cela est un avantage certain.
En effet, on se sent fière d’avoir pu « reproduire » le dressage conçu pour le plat. Cela permet de s’entrainer et de s’inspirer de ce qu’on a déjà fait pour penser à refaire ce dressage pour un autre plat ou expérimenter un autre dressage pour ce même plat.

Je souhaite, de tout coeur, que le projet de Nathalie voit le jour car la cuisine est une affaire de goût mais c’est aussi visuel 😀 Alors, des cours de « cuisine graphique », je trouve que c’est une bonne idée ! Il y a certainement beaucoup de technique à apprendre dans ce domaine 😉

En tout cas, j’ai essayé sa recette de boeuf cuit au citron et j’ai trouvé cela fabuleux ! Je suis une carnivore et j’adore le boeuf cru. Je connaissais d’autres préparations/marinades pour pouvoir manger le boeuf mais pas celle-là et pourtant d’après les dires de Nathalie, j’aurais dû en entendre parler étant moi-même vietnamienne :p

Pour accompagner le plat, nous avons pris un gewurztraminer. Du blanc sur de la viande rouge c’est original et très bon !
Un vin rouge aurait cassé la fraîcheur du plat et n’aurait pas mis en exergue les épices que j’avais mis : gingembre et un peu de paprika.

J’ai trouvé sur marmiton une recette exotique intéressant : recette « mi-cuit de thon facon sushi et compotée de kiwi »

J’ai suivi la recette et nous nous sommes régalés. Par rapport à la recette d’origine, j’ai juste changé le dressage pour que cela fasse vraiment sushi. Ainsi, j’ai posé le poisson coupé sur un lit de riz au lieu de mettre le poisson à côté d’un dôme de riz. Puis j’ai utilisé un cercle de pâtisserie pour le compotée de kiwi. Le kiwi rendant un bon jus, cela m’a permis de faire un sorte d’ilôt 😀

Lorsque nous avons dîné avec nos amis au restaurant California d’Angers, nous avons parlé de mélanges culinaires. Ils ne sont pas convaincus par les burgers de poissons par exemple.
Comme un air de défi, s’ils viennent sur Nantes, je leur ai dit que je leur ferai le thon mi-cuit avec sa compotée de kiwis au gingembre où le mélange sucré-salé est intéressant et que le thon mi-cuit est un mode de cuisson du poisson à découvrir !

Un dessert assez simple à faire et simple à personnaliser !

Pour le riz au lait, je suis partie d’une recette de base trouvée sur le net, qui ne contenait pas trop de matière grasse. Après le principe est assez simple :

  • faire revenir le riz rond (spécial dessert) dans du beurre
  • lorsqu’il est translucide, ajouter le sucre (+vanille)
  • puis ajouter le lait petit à petit
  • surveiller la cuisson du riz

Pour éviter que le riz devienne trop dur, dresser le riz de suite dans les récipents dès qu’il a fini de cuire. Sinon, il devient compact dans la casserole :'(

Lors de la mise en forme, vous pouvez ajouter des morceaux de fruits : ici, j’ai mis des cubes de pommes et poires; une autre fois, j’avais mis des tranches de mangues sur le dessus, ou d’autres choses : raisins secs, morceaux de chocolat, noix de coco râpé, etc.

Voici une photo en exemple :

 

L’été est la saison des grillades ! Et le jour où je voulais faire mes brochettes de bœuf teryaki, il pleuvait bien et ce n’est pas un temps à faire un barbecue. Mais j’avais vraiment envie de ces brochettes !

J’ai coupé mon boeuf et mon gros oignon en morceaux puis les ai fait mariner dans de la sauce teryaki. Puis j’ai dressé mes brochettes.
Comme mode de cuisson, je les ai fait dans une poêle à grill (achat chez IKEA il y a trois ans déjà !). J’ai utilisé des baguettes pour retourner les brochettes pour ne pas me brûler…

Ces brochettes étaient accompagnées d’une salade bien fraîche et d’un bon verre de vin rouge (Noir Désir, vin acheté place Viarme lors des journées des spécialités du terroir).

Les plats au curry sont assez communs dans la cuisine asiatique. On les trouve assez facilement dans les restaurants, surtout les indiens :p
Pas beaucoup d’innovation et ce plat-là n’est pas une exception. Simplement, au lieu d’accompagner l’ingrédient cuisiné au curry de riz, j’ai choisi un autre genre d’accompagnement.

Le mélange petits pois et crevettes est l’un de ce que je faisais souvent quand j’étais étudiante. J’utilisais ce mélange dans le riz cantonnais (à la Ketty) ou quand j’étais en panne d’inspiration. En général, je n’utilisais pas beaucoup d’épices. L’air de rien, ça prend de la place et une kitchenette d’étudiant n’aime pas forcément être encombré ! Découvrir la suite...

Mon chéri aussi cuisine et s’essaie à quelques recettes. Par exemple, le burger classique en photo dans l’article sur les burgers a été fait par mon bien aimé 😀

Une fois, il a essayé de faire un espuma de courgettes pour accompagner des magrets de canard cuits sur notre barbecue électrique.
Mais qu’est-ce qu’un espuma ? Découvrir la suite...

Pour cette recette, je n’ai pas fait de recherche sur internet.
Dans un des paniers bios, on avait un chou vert. J’aime bien le chou mais c’est quand même gros quand on est que 2, puis j’avais envie de changer de la potée et du chou bouilli. Alors que faire ?

Une des caractéristiques de ce légume est qu’il a de grandes feuilles. Je me suis donc dit que cela pourrait servir de contenant et y mettre une genre de farce dedans. Mais qu’avais-je dans mon frigo qui pouvait faire office de farce ? Et là, je vois des andouillettes. Bon, elles étaient prévues pour un barbecue mais ce sera pour une prochaine fois.

Comment faire pour la feuille de chou tienne bien ? Mais bien sûr, utiliser de la ficelle. Découvrir la suite...

A Sopra, nous avons la possibilité d’acheter un panier bio qui est livré le lundi midi. Nous recevons la liste des légumes du panier le vendredi par mail. Ce panier est en partie subventionné par le CE.

Dans un des paniers, il y avait des artichauts. Mon chéri n’aime pas ça mais il faut bien les manger. Alors, go sur le net pour trouver une recette ! Je suis tombée sur une recette de feuilleté artichauts, ricotta et lardons. Découvrir la suite...

De nos jours, on trouve plusieurs recettes de hamburgers et même plusieurs pains. J’ai même essayé de faire nos propres pains à hamburgers à l’aide de la machine à pain, mais c’est un peu long.

Du coup, quand on veut faire des hamburgers, on achète plutôt des pains Jacquet. Ils se vendent par 4, c’est assez pratique quand on est 2 alors que les autres marques vendent les pains par 3 ou par 6. Souvent par 6, les pains sont assez petits et 3 c’est difficile à partager. Découvrir la suite...

Rien d’extraordinaire ! Ce n’est même pas un plat, ça ! Ce n’est pas de la cuisine !

Et pourtant, on peut faire plein de choses avec un oeuf et ce n’est pas toujours évident ! Combien ont réussi à faire un bon oeuf à la coque, un oeuf mollet, un oeuf poché ou autre ?

Sur certains d’entre eux, il existe un savoir empirique.
Pour faire un bon oeuf à la coque : 3 minutes dans l’eau bouillante ! Une simple maxime et pourtant si incomplète ! Découvrir la suite...