Maintenant que vous savez pourquoi je me suis lancée dans le tricot, allons dans le vif du sujet.

Comme toute débutante, j’ai tout d’abord écumer la littérature existante dont une grande partie sur Internet. Normal pour une informaticienne : on commence toujours par chercher sur le net avant de mettre le nez dans un bouquin !
Comme pour tout loisir créatif, il faut s’équiper : aiguilles, pelote et une idée d’ouvrage !

Je me suis donc rendue dans un magasin spécialisé où je pouvais trouver ce qu’il me fallait ainsi que de la littérature (Le Tricot pour les nuls de Pam Allen, Apprendre à tricoter – 20 modèles en 15 leçons / éditions marie claire, autres magazines)

Néanmoins, même si la littérature en ma possession contenait des illustrations détaillées, rien ne vaut que d’observer une personne sachant tricoter. Dès lors, je remercie ma belle-mère de m’avoir montré les gestes essentiels du tricot : mailles à l’endroit et mailles à l’envers.

Pour le reste, tout est une question d’entrainement !

Me voici partie pour mes réalisations personnelles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *